Les Emirats Arabes Unis et le CNES à la conquête de l’espace


Les Emirats Arabes Unis et le CNES sont deux collaborateurs qui travaillent ensemble des projets spatiaux qui marqueront l’histoire de la terre. L’accord a été signé le 9 Avril dernier en vue de partager toutes les informations et aussi les moyens humains pour être plus fort et aussi plus solide. Aussi partir à la conquête de l’espace est un but à atteindre pour cette union. Particulièrement, le CNES dispose d’un budget qui lui est propre pour effectuer les missions et atteindre le but. Ces deux pays forment l’alliance parfaite pour explorer le monde et aussi d’en tirer de bonne résolution.

Qu’est ce que le CNES ?

cnes.jpg

Le CNES ou le Centre National d’Etudes Spatiales est une organisation qui se charge essentiellement de créer et proposer des projets spatiaux au gouvernement français et de faire en sorte que ces projets puissent se réaliser.  Cet établissement Public à caractère industriel et commercial ou Epic a été mis en place pour fournir une structure chargée de coordonner et d’animer les activités spatiales françaises. Le CNES est reconnu par son titre d’agence nationale spatiale la plus importante des pays de l’union européenne. Cette organisation spatiale se focalise sur quelques domaines à savoir : les Sciences, l’Observation, les Télécommunication, la défense et aussi Ariane.

Les termes d’accord entre la CNES et les Emirats Arabes Unis

emirats-arabes-unis.jpg

En association avec les Emirats Arabes Unis, le CNES ont signé un protocole d’accord qui a comme but la collaboration des deux agences spatiales. Cette coopération se focalise essentiellement sur la complicité dans les stratégies à adopter. Cela a également comme objet de mettre en œuvre les projets conçus ensemble et aussi pour échanger des informations scientifiques ainsi que les personnels qui composent les deux agences pour plus d’efficacité et pour que l’exploration se fasse rapidement et aussi dans le professionalisme. Les termes d’accord du CNES et des Emirats Arabes Unis insistent aussi sur la politique spatiale des deux organisations pour la sensibilisation du grand public. La conquête de l’espace en est ainsi la principale fin de cette association.